Samedi 15 Juillet 2006

A la croisée de nouvelles histoires Gazette n°15

1







La Gazette A.R.M.A.N. du SAMEDI 15 JUILLET 2006

A LA CROISEE DE NOUVELLES HISTOIRES?
english text after the french one
1
C'est avant...
Avant le début de l'histoire qui nous amène à aujourd'hui.
Avant "... Il était une fois... Ils se marièrent et eurent beaucoup de beaux enfants..."

La " petite histoire" de cette photo dit qu'il était amoureux et qu'il pensait à son amour, ARMAN...

J'en garde: "il aimait"...
Et cherche à construire un devenir sur cette base de "données".
Données au sens d'offrir.
Offrir une suite à l'histoire pour construire un déroulement à l'avenir: le devenir de l'homme "aimant".

Il aimerait, j'en suis certaine, que nous réussissions à perpétuer le récit de sa fougue amoureuse.
Celle qui a généré cette lignée de ses enfants, cette trace de lui dans le visible qui continue le contact avec lui.

Regarder le chœur des enfants et retrouver son reflet...
Marion, Anne, Yves, Yasmine, Philippe, le "petit" Yves,
Caroline, Marie-Anne, Maéva, Nélia, Madison et Thoma,
Gabriel, Emma, Mylena, Pierre et Thibaud...
Et dans l'entrelacement visionnaire de l'unisson des voix, recontacter ARMAN...

Sommes nous à l'heure de nouvelles rencontres à faire acte de révélation?
Pour écrire un temps qui ne serait plus passéiste?

Pour renoncer à la désignation imprécise des mots: "une fois..."?
Et poser une date: celle du désir d'histoires novatrices à dessiner le futur.
Entrecroisée du vouloir encore et toujours décliner sa volonté tenace à aimer donner... La vie.

Nous sommes, peut-être, à l'orée de cette croisée.
Dans un temps bien réel qui n'est pas celui du mythe, ni de la légende, ni du conte de fée.

Une porte dérobée s'entrouvre.
Qui nous dira si nous allons être capable de la hauteur du "Maître".
Celui qui s'est approprié par l'objet l'espace de la réalité matérielle.

C'est une affaire..., à suivre.
A samedi prochain.





AT THE CROSSROADS OF NEW STORIES?
1
This is before...
Before the beginning of the story that leads us to today.
Before "...Once upon a time... they got married and had lots of beautiful children..."

The "little story" of this picture says he was in love and he was thinking of his love, ARMAN...

I keep from it "he loved"...
And I try to build a  destiny on this "given" basis.
Given with the meaning of offering.
To offer a suite to the story to build a scenario for the future: the destiny of the "loving" man.

He would like, I am sure, that we succeed in perpetuating the  tale of his loving fieriness.
The one that has generated the lineage of his children, this tangible track from him that carries on the contact with him.

A look at the chorus of children to retrieve his reflection...
Marion, Anne, Yves, Yasmine, Philippe and the "little" Yves,
Caroline,  Marie-Anne, Maeva, Nelia, Madison and Thoma,
Gabriel, Emma, Mylena, Pierre and Thibaud...
And in the visionary intertwining of this unison of voices, get in touch with ARMAN again...

Are we at the time of new encounters to act as discovery?
To write a time that would no longer be in past tense?

To give up this imprecise designating of the word "once.."?
And pose a date: that of the desire for innovative stories to draw the future.
Intertwined with willing again and always to state his tenacious will to love giving... Life.

We are, perhaps, at the edge of this crossroads.
In a time fully real which is neither that of a myth, nor that of a legend nor a fairy tale...

A hidden door half-opens.
It will tell us if we are capable of being up to the height of the "Master".
Him who took over through the object, the space of material reality.

This is a case..., to follow.
To next Saturday