Samedi 14 Octobre 2006

L'Heure de Tous

1







La Gazette A.R.M.A.N. du SAMEDI 14 OCTOBRE 2006

L'HEURE DE TOUS
english text after the french one




1
"Quand une pendule est vue de côté (de profil), elle n'indique plus l'heure" a souligné MARCEL DUCHAMP.

Nous, en France, nous avons de la chance.
A la gare Saint Lazare, quel que soit le côté d'où on regarde la chose pour voir, nous avons toujours l'heure et le lieu.

Parce-que la France a fait commande de cette "HEURE DE TOUS" crée par ARMAN en 1985.
Pour faire le point de nos rendez-vous à l'heure.
Sans s'y perdre.

"... Rendez-vous devant les horloges!!..."

Temps réconcilié de n'être plus perdu au milieu de nulle part. Matérialité de la rencontre lorsque l'Oeuvre donne la solution.
Preuve par douze que la chose est bien elle et non une autre ou son contraire.
Délice de la certitude que l'on ne va pas s'y perdre.

OUI, nous avons de la chance.
TOUS, nous avons ce point fixé du ralliement.

On oublie même l'éphémère ou le relatif de l'ordre des choses. L'objet n'est plus une question, n'est plus un problème: il est devenu la solution.

L'esthétique offerte par l'artiste si soucieux de l'heure et du temps qu'était ARMAN est devenue la notre.
Il nous répétait combien l'exactitude était celle des rois pour insister sur l'importance du respect qui se doit à l'égard de la place et du temps et de l'autre.
Cette "HEURE DE TOUS" glissée dans la familiarité de notre quotidien nous offre la  proximité du lien avec lui dans la solution esthétique faite populaire.
Où on le frôle comme on veut, quand on veut et on agende son temps pour écrire le calendrier.
Il a fait le point, celui qui ponctue nos courses ou suspend nos soupirs.
En nous indiquant l'heure.
Quel que soit le côté.
Puisque c'est ICI, NOTRE HEURE DE TOUS.
Pour s'y retrouver.

Et remettre les pendules à l'heure, sans s'égarer.
C'est une chance que la FRANCE l'ai demandé à son artiste.

Surtout que "L'HEURE DE TOUS", on ne risque pas de nous la prendre.
L'Oeuvre devenue publique appartient à tout le monde puisqu'elle n'appartient plus à personne.

Enfin, si, à la FRANCE.

Nous pourrons donc enfin être tranquille dés lors que La France fera de l'Oeuvre de son artiste ARMAN, la chose du public.
DE TOUS.
A samedi prochain.


1






 A.R.M.A.N. Gazette SATURDAY OCTOBRE 14th 2006

EVERYBODY'S TIME



1
"When a clock is seen sideways, it no longer indicate the time" said MARCEL DUCHAMP.

Us, in France, we are lucky.
At the Saint Lazare train station, From where ever you look at it to see it, you always get the time and the place right.

Because France had ordered this "HEURE DE TOUS"  (Everybody's Time) created by ARMAN in 1985.
To make it the point of our rendez-vous in time.
Without getting lost.

"... Rendez-vous in front of the clocks !!..."

Time reconciled for not being lost in the middle of nowhere any more. Materiality of the meeting when the Work provides the solution.
Proof by casting out the twelve that the thing is really it and not another one or its opposite.
Delight of the certainty that one is not going to get lost.

YES, We are lucky.
ALL, we have this fixed point for rallying.

One even forget the fleeting or the relative nature of how things are ordered. The object is no longer a question, no longer a problem: it becomes the solution.

The aesthetic offered by the artist so concerned as ARMAN was, with the right hour and time, became ours.
He used to repeat how punctuality is the essence of courtesy to insist on how important it is to have this due respect of the right place, the right time and the other one.
This "HEURE DE TOUS" slipped in the day by day familiarity offers us the proximity of the bond with him in the aesthetic solution made popular.
Where we can skim past it as we want, when we want and arrange our time to write the agenda.
He made the point, that one punctuating our runnings or suspending our sighs.
While telling us the time.
From what ever side.
Since it is HERE, OUR TIME FOR ALL.
To retrieve each other.

And reset the clocks on time (reset the records straight), this without getting lost.
It is lucky that FRANCE has asked its artist for this.

Especially since there is no risk of  "L'HEURE DE TOUS" being stolen from us.
The Work by becoming public belongs to everyone since it no longer belongs to anyone.

Indeed, yes, it belongs to FRANCE.

We'll needn't worry at last when France will make the Work of its artist ARMAN, the public thing.
FOR ALL.
To next Saturday.
FreeCompteur.com FreeCompteur Live FreeCompteur PageRank