Vendredi 20 Octobre 2006

Allons'enfants






Nous sommes conscientes et cela ne nous est que trop clairement reflété par tous, de l'inégalité du combat dans lequel nous sommes engagées. Mais s'il fallait être en position de force pour résister avec succès à l'oppression, l'histoire humaine serait bien piètre.
Notre père avait travaillé pendant des années sur ce qu'il voulait être effectif après sa mort. Il en avait témoigné et laissé de multiples traces et même des structures effectivement crées jusqu'à ce que ses conditions physiques ne le laissent trop affaibli pour défendre et protéger ses volontés.
Arman, c'est le moins que nous puissons faire pour ta mémoire que nous battre pour ce que tu voulais, et nous espèrons qu'il y aura des braves pour être présents et résister avec nous à la menace et à l'intimidation d'un pouvoir autoproclamé.

ALLONS' ENFANTS/LET'S GO CHILDREN



CLASS=CtreTexte





We know and this is clearly reflected on us by everyone, how uneven the battle we are engaged in, is.  But if one had to be in a position of power to successfully resist against oppression, the story of humanity would be very mediocre.
Our father had worked for years on what he wanted to be in effect  after his death. He had  clearly testified about this and left multiple tracks and even effectively existing structures until his physical condition left him too weakened to keep defending his wishes.
Arman, the least we can do for your memory is to strive for what you wanted, and we hope there will be brave minds with us to resist the threat and intimidation of a self-proclaimed power.

commentaire

Un an déjà et j'ai encore du mal a y croire.
l'erreur qu'on a fait je pense c'est qu'on a réagi à la bataille bien trop tard, en effet elle avait commencé depuis très longtemps de l'autre côté. Cela s'appelle de la préméditation n'ayons pas peur des mots.
Nélia

 

Ca ira, ça ira, ça ira...jusqu'à la lutte finale... et la fleur au fusil avec ça !
Arman, nous écrirons ton nom comme le poète résistait avec sa seule liberté. Motivés, nous chantons le refus et proclamons la vérité.
Et c'est ensemble que nous crions : "j'accuse"...
Caroline

 

Pensée du jour :
Supposée juste balance,
celle qui décide de quel côté pencher,
pourras- tu permettre aux traîtres,
de ne plus avoir la force de se regarder...
Maéva